Précarité

Aider les jeunes en difficulté à s’insérer dans le monde du travail, c’est possible. La preuve par l’exemple.

Temps de lecture 3 min Véronique Pierré
Chez Twelve Consulting, un cabinet de conseil spécialisé en expérience client et collaborateur, l’engagement n’est pas un vain mot. D’ailleurs son fondateur, Christophe Amouroux, est membre fondateur du collectif MIEUX, une association d’entrepreneurs qui souhaitent appliquer et partager les meilleures pratiques RSE et œuvrer à la création d’une société plus résiliente et rayonnante.

Pour concrétiser cet engagement, Twelve Consulting a commencé par faire des dons financiers à Emmaus Connect, qui agit pour l’insertion des personnes en situation de précarité sociale et numérique et à Action +. Créé par Action Enfance, une fondation qui accueille jusqu’à leur majorité les enfants séparés de leurs parents sur décision du juge des enfants, ce dispositif aide ces jeunes devenus majeurs à s’insérer.

Quelques discussions plus tard, Twelve Consulting s’engage sur une action de coaching après des jeunes : aide à la recherche d’emploi, à la rédaction du CV, découverte du monde de l’entreprise.  Une démarche qui en entraine une autre…

Et c’est comme ça que Ulrich Brachet (22 ans) est apparu dans l’entreprise. Après une enfance passée chez Action Enfance, Ulrich, jeune majeur, obtient son bac et commence un premier BTS SIO.  Mais il rencontre par des difficultés pour trouver une entreprise acceptant de l’accueillir en alternance. Puis le covid arrive… Deux difficultés qui viennent à bout de la motivation d’Ulrich. Il fait un break de deux ans, puis, en mars dernier, décide de retenter l’expérience. « J’étais un peu perdu, mais je voulais reprendre une formation. Alors j’ai contacté Action + en mars dernier. Ils m’ont reçu, écouté. Nous avons travaillé sur les points à aborder. Ils m’ont proposé une aide pour faire mon cv avec une entreprise : c’était Twelve Consulting. » L’entreprise le prend en stage pendant 2 semaines :  « Notre première action avec Action+ est l’embauche d’Ulrich en tant qu’alternant. C’est l’occasion qui a créé le projet : notre référent Action+ nous a suggéré de le recevoir pour l’aider à faire son CV, puis tout s’est enchainé » raconte la consultante. Ulrich est embauché comme alternant avec un contrat de 2 ans, et commence son apprentissage de la vie en entreprise, et des responsabilités : « j’ai fait mon premier tableau excel pour évaluer la présence des collaborateurs sur le site. Ça a permis à la direction de voir qu’il n’y avait pas de problème d’espace pour les meetings du vendredi. Pour aller plus loin et compléter ma formation, j’ai commencé à me former au low code ».  Ulrich apprécie de se sentir libre dans son travail, tout en étant aidé dès qu’il en ressent le besoin.  Dans deux ans, diplôme en poche, il sera prêt à affronter la recherche d’emploi.

En savoir plus sur le collectif mieux c’est ici !

Article rédigé par Véronique Pierré