Handicap

RecycLivre : quand la réinsertion passe par les livres…

Temps de lecture 3 min Véronique Pierré
Si votre appartement déborde de livres, s’ils s’empilent et que vous ne savez plus quoi en faire, si tout à coup vous avez envie de faire le vide, appelez RecycLivre, un service gratuit de collecte de livres à domicile. L’entreprise a été créée en 2008 par David Lorrain, un jeune trentenaire qui habitait alors dans un petit appartement : « Je voulais trouver une solution pour donner facilement mes livres, je n’avais pas envie de me déplacer, de porter des cartons. »

Entrepreneur dans l’âme, David Lorrain imagine alors une entreprise qui viendrait à domicile, chez les particuliers, pour récupérer les cartons de livres. Mais pas n’importe quelle entreprise : « J’avais envie de pouvoir dire ‘j’ai œuvré pour aider d’autres personnes que ma famille proche’.

RecycLivre est construit sur 3 piliers : le développement durable – avec une empreinte carbone la plus basse possible -, la solidarité – avec l’emploi de personnes en situation handicap et l’argent reversé à des associations – et la performance économique : pour pérenniser une activité, il faut être indépendant financièrement. »

Pour gagner de l’argent, il faut collecter et vendre beaucoup de livres. David Lorrain est convaincu qu’il faut automatiser le processus industriel en s’appuyant sur la technologie. Il commence par développer un outil qui lui permet de lire les codes barre sur les livres, entrepose ses livres et ceux de ses copains dans sa cave puis commence à les vendre. La logistique prend de plus en plus d’importance.

En 2009, il rencontre Log’Ins (Groupe Arès), une entreprise de réinsertion par le travail destinée aux personnes en situation de handicap, qui stocke les livres et prépare les commandes. Entre les deux entreprises, le courant passe et ils se font mutuellement confiance pour commencer ensemble une coopération inhabituelle : « Je leur demandais d’envoyer des livres unitaires, mais ils ne faisaient pas ce genre de logistique. »

L’entente se renforce au fur et à mesure du développement de l’entreprise. Depuis sa création, 3 millions de clients différents ont fait confiance à RecycLivre. L’entreprise est rentable depuis la deuxième année, sans avoir jamais consacré d’argent à l’acquisition de clients, sans marketing et sans publicité. Elle annonce un CA, en croissance, de 10 millions d’euros. La création d’une App l’an dernier permet désormais aux particuliers de revendre leurs livres s’ils le souhaitent.

Le fondateur confirme de grandes ambitions pour les 5 prochaines années : stocker plus de livres, continuer à croître pour créer plus d’emplois et aider encore plus de personnes. « C’est une fierté quotidienne de travailler avec une équipe impliquée et de fédérer autour d’un tel projet. On démontre aussi qu’il est possible de faire les choses correctement pour l’homme et pour la planète, et de gagner de l’argent. »

Par Véronique Pierré