Handicap

Anact et Agefiph : une collaboration renforcée

Temps de lecture 2 min Julie Falcoz
S'il existait des coopérations locales entre quelques délégations régionales de l’Agefiph et le réseau des Aract, les deux acteurs de l'emploi et de la santé au travail officialisent leur partenariat.

À l’occasion de la Semaine de la Qualité de Vie au Travail, l’Anact (Agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail) et l’Agefiph (Association de GEstion du Fonds pour l’Insertion Professionnelle des Personnes Handicapées) signent une convention cadre nationale pour améliorer les conditions de travail et le maintien en emploi des personnes handicapées. Les champs d’action ?

La formation en situation de travail, la prise en compte du vieillissement des salariés en situation de handicap, l’accompagnement des entreprises adaptées et le maintien en emploi des indépendants et dirigeants de TPE ou PME atteints de maladie chronique évolutive ou de cancer. 

Un objectif : préserver les compétences et les emplois

« Cela va permettre une mutualisation de nos ressources et de nos offres de service destinées aux entreprises pour agir davantage en synergie », détaille Malika Bouchehioua, présidente de l’Agefiph. « C’est une opportunité pour mieux prévenir l’usure professionnelle des travailleurs et travailleuses et de développer de véritables réponses organisationnelles face aux situations de handicap permettant de préserver compétences, emploi et santé au travail des personnes qui y sont confrontées », renchérit Yann-Gaël Fourquier, délégué au pilotage des partenariats et projets Réseau à l’Anact. 

Anact et Agefiph mutualisent leurs ressources et leurs expertises

Cette convention cadre va prendre plusieurs formes. L’Agefiph et l’Anact vont s’informer sur leurs offres de service, leurs stratégies et leurs plans d’actions respectifs. Régulièrement, des concertations serviront à mettre en œuvre des opérations communes.

Une mutualisation des ressources est également prévue. Ensemble, les deux acteurs participeront à des travaux d’analyse et d’expertise. Des études, publications et recherches cofinancées et co-encadrées sont déjà à l’étude.