Egalité Professionnelle

« Avoir un Comex 100 % féminin n’est pas une décision délibérée »

Temps de lecture 5 min Aurélie Tachot
En France, eBay est dirigé par une femme qui a, par la suite, composé un Comex 100 % féminin. Une exception dans l’univers de l’e-commerce qui tient davantage d’un hasard de recrutement que d’une discrimination positive. Pour Nathalie Biltz-Vuaillat, directrice générale adjointe d’eBay en France, c’est surtout une démonstration de la politique inclusive de la place de marché américaine.

Votre Comex est 100 % féminin depuis 4 ans. Était-ce une volonté de votre part ?

Non, ça n’a jamais été une décision délibérée. Chez eBay, seules les compétences entrent en ligne de compte lorsqu’il s’agit de nommer des talents. Il n’y a donc pas eu de discrimination positive en faveur des femmes.

Les membres qui composent notre Comex sont toutes brillantes dans leur domaine. Le fait qu’il soit 100 % féminin – ce qui est inédit dans le secteur de l’e-commerce – n’est donc ni un argument marketing ni une image sur un papier glacé. Je me souviens que lorsque nous avons cherché un Chief Marketing Officer, nous avons volontairement voulu diversifier notre sourcing et recruter un homme.

Mais, une femme s’est finalement avérée la meilleure candidate pour ce poste. Nous n’avons pas hésité. Cette posture est rendue possible par une politique forte en matière d’inclusion.

Le fait que la société soit dirigée par un Comex 100 % féminin influence-t-elle sa politique en matière d’égalité homme-femme ?

Oui, je le pense. Les femmes ont toutes été considérées comme une minorité à un moment donné de leur carrière. Pour moi, c’était dans mon précédent poste dans un cabinet d’avocats. Ce sentiment génère une sensibilité particulière qui se retranscrit forcément dans les décisions qui sont ensuite prises.

Lorsqu’on n’a pas rencontré ces difficultés – comme c’est le cas de beaucoup d’hommes aujourd’hui – on n’est forcément moins sensibles au sujet de l’égalité professionnelle. On ne considère pas son genre comme une difficulté dans un parcours.

Le message que nous souhaitons faire passer aux femmes, c’est qu’elles ne doivent pas écouter les freins qu’elles s’imposent d’elles-mêmes. Cela suppose d’oser parler de ses réussites, comme le font les hommes.

Comment favorisez-vous l’égalité entre vos employés ?

En France, l’entreprise eBay fait partie des pionnières en matière d’inclusion. Nous mettons tout en œuvre pour que, quel que soit le genre de notre salarié, il soit à sa place et que ses compétences soient valorisées. Nos valeurs ne sont pas donc « genrées ».

Nous avons mis en place plusieurs initiatives pour favoriser l’égalité professionnelle en interne. L’une d’elle est un congé paternité de 12 semaines rémunéré à 100 % qui concerne les pères, les co-parents ainsi que les parents adoptants.

Nous avons également lancé un dispositif permettant aux employés d’évaluer l’équité et l’inclusivité du management deux fois par an. Il permet de disséminer la valeur d’équité comme un objectif, non comme une simple déclaration d’intention et de soutenir notre volonté de manager par l’exemple.

Ces initiatives se traduisent-elles en résultats ?

Oui ! Chez eBay, la parité est quasi parfaite à l’échelle mondiale : 51 % de femmes et 49 % d’hommes. L’égalité salariale est, quant à elle, de 99,5 %. Il nous reste toutefois des efforts à faire sur les fonctions technologiques, où nous dénombrons seulement 24 % de femmes, et les fonctions management, sont occupées par 31 % de femmes.

D’une manière générale, nous faisons en sorte que nos collaborateurs disposent de conditions de travail flexibles, qu’ils aient des vraies plages de déconnexion, qu’ils prennent soin de leur bien-être... L’équilibre entre la vie professionnelle et privée fait d’ailleurs partie des items sur lesquels nos managers sont systématiquement évalués.

Chez eBay, nous permettons donc aux femmes de ne pas avoir à choisir entre leur famille et leur travail, par exemple.

Ce Comex vous exonère-t-il de former vos salariés ?

Non ! Nous estimons qu’en matière d’inclusion, il ne faut pas s’arrêter de former les employés. Nous devons répéter les mêmes messages de manière régulière pour que les mentalités changent vraiment, y compris si nos salariés évoluent dans un environnement inclusif. Nous proposons par exemple un module sur les biais inconscients.

Notre comité « Diversity & Inclusion » invite régulièrement des speakers dans le cadre de séminaires « Speaking Up » afin qu’ils libèrent la parole sur certains sujets liés à la diversité. Nous avons récemment convié la vice-présidente d’eBay US afin qu’elle raconte son parcours en tant que femme. Nous avons besoin de témoignage de « rôle model » comme celui-ci pour rappeler aux femmes du groupe qu’une carrière est possible.

Sur quelles thématiques d’inclusion aimeriez-vous travailler ces prochains mois ?

Chaque année au mois de juin, eBay célèbre « le Pride Month ». C’est un mois durant lequel des célébrations et des initiatives sont organisées en interne et auxquelles prennent part les employés d’eBay en France et à l’étranger. Nous souhaiterions donner encore plus d’ampleur à cet évènement dans nos bureaux français.

La participation d’eBay au mois des fiertés reflète l’engagement de la société en faveur de l’inclusion et célèbre la diversité de nos employés et de nos communautés d’acheteurs et de vendeurs.

Par Aurélie Tachot