Inclusion

Un label destiné aux entreprises pour accompagner les aidants

Temps de lecture 6 min Equipe MEI
En France, 11 millions de personnes aident des proches en perte d’autonomie. Parmi elles, une sur deux travaille en tant que salariée. Avec le vieillissement de la population, la part des salariés aidants va drastiquement augmenter. Pour répondre à cet enjeu, l’association Handéo a développé un label : Cap’Handéo « Entreprise engagée auprès de ses salariés aidants », pour accompagner les entreprises dans la définition d’actions en faveur de leurs salariés aidants. Julien Paynot, Directeur général d’Handéo, nous explique le fonctionnement de l’association et de ce label.
julien paynot

Comment est née l’association Handéo ? 

Julien Paynot: Handéo est un groupe de l’Economie Sociale et Solidaire, dirigé par et au service des personnes en situation de handicap, des personnes en situation de fragilité et en perte d’autonomie du fait de leur âge ou de leur situation sociale.

Il a été créé à l’initiative des grandes associations et fédérations du secteur du handicap : APF France handicap, Unapei, Fédération des APAJH, Paralysie Cérébrale France, Trisomie 21 France… Parmi nos soutiens, nous comptons notamment le Groupe APICIL, seul Groupe de Protection Sociale membre siégeant au Conseil d’Administration.

Ils nous accompagnent depuis 10 ans et sont à l’origine des labels Cap’Handéo. 

Nous avons pour vocation de défendre les droits et intérêts des personnes handicapées et leur famille et favorisons l’amélioration des conditions de vie des personnes en fragilité, qui souhaitent vivre comme tout le monde, à leur domicile, dans de bonnes conditions et faire partie intégrante de la cité.

A travers notre Observatoire et nos travaux de recherche (études, rapports, outils sur le droit de vote, l’autisme, les aidants, etc…), nous participons également à déconstruire les préjugés sur le handicap.

Quels services proposez-vous à destination des entreprises ? 

JP: Nous déployons 4 certifications et 2 labels, dont Cap’Handéo
« Entreprise engagée auprès de ses salariés aidants ».

Handeo Services (organisme accrédité par le Cofrac et qui exploite l’activité de certification) a déjà certifié et labellisé plus de 400 organismes accompagnant plus de 170 000 personnes handicapées et âgées et leurs proches aidants, dans plus de 70 départements

Il s’agit du seul organisme accrédité par le Cofrac qui est porté par les utilisateurs eux-mêmes, et à être issu du milieu de l’ESS dans le champ du handicap et de la dépendance. Les personnes en situation de handicap et leurs parents font partie intégrante des CA et comités de pilotage. Ils participent à l’élaboration des guides et aux référentiels de certification et d’audit.

En quoi consiste le label Cap’Handéo « Entreprise engagée auprès de ses salariés aidants » ? 

JP : Lancé en 2019, le label Cap’Handéo « Entreprise engagée auprès de ses salariés aidants » est un dispositif concret et innovant au bénéfice des salariés en situation d’aide d’un proche fragilisé (handicapé, âgé dépendant, souffrant de maladie).  

Il permet aux entreprises de bénéficier d’un appui pour définir et mettre en œuvre des actions et une politique contribuant à la reconnaissance et au soutien des salariés aidants, et de valoriser cet engagement dans la durée.

C’est un dispositif ouvert à toutes les entreprises, quels que soient leur taille et leur secteur d’activité.

Le label Cap’Handéo « Entreprise engagée auprès de ses salariés aidants » est cité comme recommandation dans le rapport de France Stratégie (« Engagement des entreprises pour leurs salariés aidants »), dans le cadre de la mission confiée par Brigitte Bourguignon, Ministre déléguée Chargée de l’Autonomie, Sophie Cluzel, Secrétaire d’Etat Chargée des Personnes handicapées, et Olivia Grégoire, Secrétaire d’Etat chargée de l’Economie sociale, solidaire et responsable.

L’ « aidance » : un enjeu majeur pour les entreprises ?  

La réponse est : oui. Compte tenu du vieillissement de la population, un salarié sur quatre sera aidant d’ici quelques années, tous secteurs juridiques et entreprises confondus. Ce sera donc une problématique RH majeure pour les entreprises. 

Les entreprises auront à gérer de grandes difficultés si elles ne mettent pas dès à présent les moyens nécessaires en faveur de leurs aidants : ces derniers passent beaucoup de temps à devoir trouver des solutions (recherche d’aides à domicile, hébergement…).

Il faut leur permettre de concilier vie professionnelle, vie personnelle et familiale. Pour éviter les burn-out, arrêts maladie et garder leurs salariés dans l’entreprise, les chargés de RH doivent se saisir du sujet. Cela impacte en effet le chiffre d’affaires et la performance de l’entreprise.  

Pour certaines entreprises, les aidants sont considérés comme fatigués et donc peu performants. Or ils ont développé tout un tas de compétences : capacité d’adaptation, sens de l’écoute, forte résistance au stress et à la pression. Travaillant au sein d’associations, ils détiennent des compétences en communication, en lobbying… Des compétences transposables en entreprise.

Comment se passe concrètement la labellisation Cap’Handéo « Entreprises engagées » ?

D’abord, un état des lieux des dispositifs de l’entreprise.

Cela permet de répondre aux questions suivantes : combien compte-t-elle des aidants ? Des services existent-ils déjà ? Y’a-t-il des remontées de la part des managers ?
Bon nombre d’aidants ne veulent pas se dévoiler, craignant d’être stigmatisés voire licenciés. Une relation de confiance est primordiale à installer ou restaurer, en outillant les managers. 

Ensuite, la mise en œuvre.

Cap’Handéo n’a pas de mode d’emploi applicatif ; les dispositifs à mettre en place dépendent de la maturité de l’entreprise et de ses moyens. Quelques exemples d’actions à mettre en place :  

  • Questionnaire en ligne gratuit peut aider les DRH à se positionner 
  • Un édito du DG ou du DRH dans la newsletter de l’entreprise  
  • Recueil de paroles des salariés sur le sujet des aidants  
  • Créer un blog aidant dans l’intranet de l’entreprise  
  • Actions de communication interne  
  • Informations sur le Collectif Je t’aide
  • Créer un Café des Aidants  
  • Diffuser les coordonnées des établissements d’aide domicile  
  • Diffuser des guides « Aidants » sur le site de l’entreprise  
  • Signer un accord d’entreprise  
  • Mobiliser des associations d’aidants lors de journées de sensibilisation et formation
  • Don de congé aux personnes aidantes (pot commun) 

Enfin, Handéo audite et transmet le label.

Il porte uniquement sur les pratiques effectivement mises en place par l’entreprise.  Il offre plusieurs bénéfices : meilleure image, marque Employeur renforcée, conformité aux exigences RSE, meilleur dialogue social. La procédure d’obtention du label nécessitant 12 à 18 mois, depuis la crise de Covid-19, quelques entreprises seulement ont obtenu la labellisation (Banque Palatine, Novartis, Dior Couture…). 

A ce jour, une centaine d’entreprises se prépare pour l’obtention du label, et une quarantaine sera labellisée d’ici fin 2022. 

par Wendie Besombes